On distingue principalement deux types d'essuie-glaces : les balais d'essuie-glaces plats et les "flat blade".

Quels balais d’essuie-glaces choisir ?

Les essuie-glaces classiques sont présents sur la majorité des véhicules en circulation. La raclette est en caoutchouc et les portes-raclettes en métal. Les portes raclettes sont obligatoirement adaptés au pare-brise puisque leur taille varie. Ils sont vendus par deux ou bien séparément.

Les « flat-blade » sont assez courant sur les voitures récentes. Ils possèdent des baleines directement intégrées dans un balai souple. L’avantage de ce type d’essuie-glace est qu’ils épousent parfaitement la forme du pare-brise, ils sont donc plus efficaces et moins bruyants que les classiques.

Concernant le prix, les classiques se vendent entre 10 et 20 euros tandis que pour des flate-blade il faudra débourser plus du double, aux alentours de 45 euros.

Ne pas oublier le liquide de lave-glace !

 

Trop souvent oublié, le contrôle du liquide de lave-glace est pourtant primordial pour éviter tout problème.

 

Il faut vérifier son niveau de lave-glace quand le témoin de niveau minimum du tableau de bord est allumé. Si c’est une voiture plus ancienne sans témoin lumineux, contrôler le niveau directement dans le réservoir. De manière générale, le plus souvent possible car même s’il n’existe pas de périodicité standard, c’est la consommation qui va déterminer l’encrassement des gicleurs.

 

Cette tâche prend peu de temps, entre 10 et 20 min. S’équiper d’un chiffon, d’un entonnoir et du liquide.

 

A ne pas faire :

-          Ne jamais remplacer du liquide de lave-glace par de l’eau car d’une part il n’y aura plus aucune propriété nettoyante et d’autre part l’eau gèle en hiver.

-          Ne pas non plus introduire de produits détergents car ils détériorent les essuie-glaces en caoutchouc, moussent trop et bougent les durites.

 

L’entretien : fondamental pour éviter les problèmes

 

-          Vérifier que les gicleurs sont bien orientés sinon il faut les revoir leur orientation et leur fixation

-          Si jamais le liquide de lave-glace sort avec une pression insuffisante, il est possible que le gicleur soit bouché.

-          L’entretien passe également par la vérification des fusibles, des tuyaux qui alimentent les gicleurs ainsi que la pompe de lavage